Les deux différents types de pompes à chaleur Air-Eau

Une des particularités de la pompe à chaleur Air-Eau est qu’elle offre un système de chauffage et de climatisation, en plus de pouvoir produire de l’eau chaude sanitaire. Adaptée pour le neuf mais aussi la rénovation, la PAC Air-Eau existe en deux versions. Explications.

Petit rappel : s’il existe de nombreux types de pompes à chaleur, la PAC Air-Eau récupère les calories dans l’air pour les transférer à une installation à eau chaude, type planchers chauffants ou radiateurs basse température. Cette PAC peut également être réversible pour produire du froid en période estivale. Dans le cas d’un plancher chauffant / rafraîchissant, le plancher absorbe tout simplement la chaleur lorsque la température ambiante est supérieure à celle du plancher.

  • Cette PAC peut être composée en un seul élément, on parle alors de PAC monobloc, qui peut être installée à l’intérieur de la maison. Elle est alors reliée à l’extérieur par deux gaines aller-retour.
  • La PAC Air/Eau peut aussi disposer de deux unités séparées reliées par un circuit de liquide frigorigène.

La différence entre la PAC haute température et basse température

Il existe deux grandes catégories de pompes à chaleur de type air-eau : les PAC à haute température et les PAC à basse température.

  • Les PAC basse température sont conseillées dans les maisons neuves, bien isolées et disposant d’émetteurs basse température (radiateurs récents, plancher chauffant, etc.). Elles chauffent l’eau entre 35°C et 45°C, ce qui convient à de nombreux usages.
  • Quant aux PAC haute température, elles sont davantage conseillées pour la rénovation, pour des habitations à l’isolation moyenne ou disposant d’émetteurs nécessitant des hautes chaleurs (comme les radiateurs en fonte). Les pompes à chaleur haute température consomment davantage d’électricité car elles permettent de chauffer l’eau jusqu’à près de 65°C. Même si elles sont de moins en moins utilisées, elles proposent des économies non-négligeables.

Avantages et inconvénients de la pompe à chaleur Air-Eau

Les pompes à chaleur se révèlent économiquement intéressantes en devenant rentables en quelques années. Il est à noter que diverses aides et notamment un crédit d’impôt de 30% (CITE) permettent d’amortir le coût de l’achat de votre PAC. De plus, vous pouvez opter pour un modèle dit réversible et donc profiter d’un climatiseur en été.

Parmi les inconvénients à noter cependant : est souvent reproché le bruit que produit la PAC, surtout quand celle-ci est installée en extérieur. La PAC basse température nécessite parfois un relais par un autre système de chauffage, pour obtenir la température souhaitée. La PAC n’est pas 100% énergie renouvelable puisqu’elle a besoin d’électricité pour fonctionner, même si celle-ci est fortement réduite.

Pour trouver la meilleure configuration possible et bénéficier d’un rendement optimal, l’étude au cas par cas par un professionnel est la solution idéale pour s’assurer de tous les avantages d’un tel dispositif.

 

Déposez votre devis pompe à chaleur en 2 minutes