Pompe à chaleur Air-Eau : pour quel usage et quel type de logement ?

Simple à mettre en œuvre, la pompe à chaleur air-eau est adaptée à tous types d’habitations, sous réserve de prévoir un espace assez grand et insonorisé pour entreposer le matériel.

Pompe à chaleur Air-Eau : une possibilité pour tous types de logements

La pompe à chaleur air-eau est constituée de quatre éléments, réunis pour la majorité des modèles, dans un seul bloc. L’évaporateur transforme le fluide frigorigène en vapeur, mise ensuite sous pression et chauffée par le compresseur. Le condenseur sert à transmettre la chaleur du fluide frigorigène à l’eau du circuit de chauffage des radiateurs ou du plancher chauffant, le détendeur permettant de réduire la pression et la température du gaz.

L’installation d’une pompe à chaleur air-eau n’implique aucune autorisation administrative ou de gros travaux. Dans le cadre d’une rénovation, la pompe à chaleur air-eau se substitue à la chaudière thermique existante, le circuit de chauffage et les radiateurs étant conservés. Dans le cadre d’une construction neuve, toutes les possibilités sont envisageables. La pompe à chaleur air-eau s’adapte en effet à toutes les installations de chauffage qui fonctionnent à l’eau chaude. De même, cet équipement a l’avantage de convenir à tous les types d’habitations. Ainsi, que vous résidiez en appartement, dans une maison ancienne, au sein d’un logement neuf ou en copropriété, sous réserve d’un accord du syndic de la copropriété, il est possible d’installer une pompe à chaleur air-eau.

Pompe à chaleur air-eau: quelles sont les contraintes techniques ?

Les seules conditions sont plutôt des contraintes techniques mineures comme le fait de disposer d’un espace nécessaire en extérieur pour localiser votre matériel. Pour que votre équipement soit performant, une pompe à chaleur air-eau doit être en mesure de capter les calories présentes dans un volume d’air d’au moins 20 m³. Prévoyez dès lors d’installer votre dispositif dans un local possédant au minimum une superficie de 10 m². Il est donc important de tenir compte de ce paramètre lors de l’élaboration d’un plan de maison neuve.

Autre point d’attention : le niveau sonore qu’une pompe à chaleur air-eau génère. Il faut se référer au décret du 18 avril 1995 établissant de façon officielle le niveau des nuisances autorisé. Les valeurs légales sont de 5 dB(A) en période diurne entre 7 et 22 h, et 3 dB(A) en période nocturne entre 22 et 7 h. Néanmoins, les modèles récents sont désormais conçus de telle manière que le niveau de puissance acoustique généré soit compatible avec les exigences réglementaires.

Publié le 25/11/15

 

Déposez votre devis pompe à chaleur en 2 minutes