Rendement pompe à chaleur


Également appelé coefficient de performance, le rendement d’une pompe à chaleur détermine les performances de ce type de machine. En effet, c’est cet élément qui permet de différencier les différents types de pompe à chaleur disponibles sur le marché. Un condensé d’informations utiles sur certaines questions que peuvent se poser les utilisateurs sur le rendement des divers systèmes de ce type de dispositif.


 

Quel est le rendement des différents types de pompe à chaleur?

Le rendement ou le coefficient de performance d’une pompe à chaleur se définit comme le rapport la puissance thermique de chauffage et la consommation électrique de ce chauffage. Il varie selon les différents systèmes utilisés et s’exprime en kWh. Ainsi, certaines pompes à chaleur qui peuvent avoir un rendement pouvant atteindre 6 sont considérées comme les plus performantes.

C’est le cas notamment des systèmes de pompe à chaleur eau/eau. Pour ce qui est des pompes à chaleur géothermiques ou sol/eau, leur coefficient de performance peut avoisiner 5.

Quant aux pompes à chaleur air eau et air/air, leur rendement se situe entre 2 et 3.5. Par conséquent, elles sont considérées comme les moins avantageuses en termes de performance.

Mais d’autres pompes à chaleur telles que la pompe à chaleur gaz ont un rendement de 1,6. Par ailleurs, il est bien de noter que le rendement d’une pompe à chaleur ne peut être en dessous de 1.

De plus, le coefficient de performance est étroitement lié à des facteurs tels que la température de fonctionnement de la pompe à chaleur.


Au bout de combien de temps faut-il faire contrôler les pompes ?

Le contrôle des différents types de pompe à chaleur est rendu obligatoire avec le décret 2007-737. En effet, ce décret impose aux utilisateurs de certains types de ce dispositif de procéder à leur contrôle tous les ans.

Par conséquent, on peut en déduire qu’il faut faire contrôler sa pompe à chaleur chaque année. Un tel contrôle annuel de son appareil doit se faire en deux phases par deux acteurs bien distincts.

Ainsi, la première partie de l’opération de contrôle doit être réalisée par un professionnel averti. Quant à la deuxième phase de l’opération, elle doit être effectuée par un frigoriste agréé. Le travail de ce dernier va exclusivement consister en un contrôle d’étanchéité de la pompe à chaleur. Cependant, pour les pompes à chaleur réversibles, le contrôle par un professionnel averti doit se faire tous les deux ans. Pour ces types de pompes à chaleur, un décret de 2010 impose un contrôle tous les 5 ans par des professionnels indépendants.


Comment entretenir sa pompe à chaleur pour améliorer son rendement?

Pour améliorer le rendement de sa pompe à chaleur, il est possible de faire deux types d’entretien.

Il y a d’une part l’entretien complexe. Pour ce type d’opération, il est recommandé de faire appel un professionnel en la matière. Dans ce cas, il s’agit d’un véritable de travail de maintenance pour lequel il faut prévoir un budget annuel.

D’autre part, il y a l’entretien léger qu’on peut effectuer surtout sur les pompes à chaleur aérothermiques. Ce type d’entretien consiste en un nettoyage de la pompe à chaleur peut être réalisé par le propriétaire lui-même. Il faut par exemple, utiliser du savon et de l’eau pour nettoyer de façon régulière les bouches d’insufflation. Pour permettre une libre circulation de l’air entre les récepteurs et les émetteurs, on peut se servir d’un chiffon sec pour se débarrasser des saletés.

Par ailleurs, il est important de s’assurer que sa pompe à chaleur qui se situe à l’extérieur de l’habitation n’est pas gêné dans son fonctionnement par un obstacle. Il est conseillé de faire un contrôle de l’appareil afin de le débarrasser des débris de toutes sortes, des plastiques ou des arbres. Comme on peut le constater, l’entretien léger ne doit consister qu’au simple nettoyage de sa pompe à chaleur et à des vérifications régulières afin de garantir un meilleur rendement.



 

Devis pompe à chaleur

Cliquez sur la pompe à chaleur de votre choix et déposez votre devis pompe à chaleur en 2 minutes